fbpx

Le corps et l’image

18 juin 2019
Photographie d'une femme en lingerie, souriant dans son miroir.

.

Aimer son corps, accepter son image et avoir confiance en soi. Pour certain·es, cela relève du parcours du combattant, voire même du rêve, un rêve dont l’accomplissement serait réservé aux autres.

.

Mais les autres, qui sont-ils ? Ou plutôt qui sont-elles, car ce sont bien souvent entre femmes nous nous comparons ? Les autres, ce sont celles qui nous semblent parfaites, ou au moins assez belles pour mériter d’être admirées et mises en valeur. Toutes, en fait. Sauf nous-même.

Pourtant, nous sommes notre pire ennemi. En effet, nous sommes les plus critiques envers nous-mêmes. Nous trouvons de nombreuses femmes magnifiques avec leurs particularités alors que ces mêmes particularités nous paraissent de terribles défauts qui doivent être dissimulés lorsqu’il s’agit de nous.

.

Ainsi, qui n’a jamais choisi un maillot de bain un peu plus couvrant pour cacher des vergetures naissantes ou un ventre qui nous paraissait trop éloigné de l’image du bikini body vantée par les magazines pour mériter de voir le soleil ?

body positive photographer
Vous avez déjà le corps qu’il vous faut pour aller à la plage !
Image par Tyler Feder : https://www.tylerfeder.com/

.

Gagner en confiance en soi, dépasser l’auto-critique et oser, cela a parfois besoin de se ré-apprendre ! Car si ce sont les femmes qui souffrent en immense majorité de ce manque d’estime, celui-ci n’est pas inné. C’est après des années de matraquage d’images de corps minces, épilés, valides, et de messages culpabilisants (Quoi ?! Vous n’avez pas encore testé ce régime miracle qui fait perdre 120 kg en 8 heures ?!) que nous acquérons des réflexes de jugement de notre corps, en regrettant de ne pas atteindre une perfection qui, pourtant, n’existe pas.

.

Et puisque nous sommes constamment jugées sur notre apparence, l’estime de soi est difficilement conciliable avec les complexes physiques. Ou plutôt :

L’estime que nous avons de nous-même est étroitement liée à la perception que nous avons de notre corps.

Cartoon d'une femme face au miroir. "tu es PARFAITE comme tu es !"
Image par Tyler Feder : https://www.tylerfeder.com/

.

Apprendre ou ré-apprendre à s’aimer n’a pas de recette miracle. En effet, il ne suffit pas d’un coup de baguette magique ou de quelques phrases motivationnelles sur Pinterest pour réussir à se réapproprier son image ! Le chemin est parfois long et chacune doit trouver ce qui lui fait du bien. Pour certaines, un accompagnement psychologique durant plusieurs années sera nécessaire, pour d’autres la clé est le « gratitude journal », l’autosuggestion ou encore la méditation.

Il est toutefois rare qu’une seule de ces méthodes suffise, et l’effet n’est jamais radical immédiatement. Il s’agit d’un processus souvent long, avec des hauts et des bas, des jours où on se sent invincibles et d’autres on sortir de sa couette est une montagne à gravir. Mais quel immense bonheur de finalement se sentir libérée du poids du regard des autres !

.

Votre corps est à vous, il n’a pas pour vocation de se plier aux désirs du monde entier mais à vous transporter, à vous permettre de laisser votre empreinte sur le monde.

Et même si on le souhaitait, il serait de toute façon complètement impossible de plaire à tout le monde. Donc autant se plaire à soi-même !

. .

Dessin humoristique représentant les injonctions contradictoires que les femmes subissent : jupe trop courte ou trop longue, maquillage trop appuyé ou pas assez...
Même si on le voulait, comment pourrait-on obéir à toutes les injonctions extérieures ?
Image par La Sauvage Jaune : https://twitter.com/LaSauvageJaune

..

.

Aimer son corps n’est pas une fin en soi, mais le premier pas d’un cheminement vers moins de peurs, plus de confiance et vers l’affirmation de soi !

.

En nous sentant bien dans notre peau, nous sommes libres d’aller sereinement à la piscine, à la plage, de nous habiller comme nous en avons envie sans nous limiter à ces f*****g « coupes à porter absolument en fonction de votre morphologie » ou à une longueur de shorts déterminée par la lisseté de notre peau. Et surtout, nous nous autorisons à ne plus être invisible ! En se taisant, les préoccupations liées à l’apparence laissent le cerveau se concentrer sur d’autres choses.

.

Prendre la parole, défendre ses opinions et ses valeurs est infiniment plus facile lorsque les complexes ont disparu.

.

Dans ce cheminement, je suis convaincue que la photographie a toute sa place.

Elle permet de se voir depuis le point de vue d’un·e autre et de constater que ces complexes que nous traînons depuis si longtemps sont en fait bien peu de choses vus de l’extérieur !

Si les photos peuvent devenir un cadeau de Saint-Valentin par exemple, une séance photo boudoir est un ainsi un cadeau que vous faites avant tout à vous-même !

Ce moment vous appartient entièrement et les photos qui en sortent n’ont pas d’autre but que de vous prouver à quel point vous êtes parfaite comme vous êtes !

Et pour lire un autre article sur le sujet vous pouvez cliquer ici ou bien cliquer ici pour voir des exemples de séances.